4 langues parmi les plus difficiles pour un francophone

On dit souvent que le français est une langue compliquée à maîtriser...
A votre avis, quelles sont les langues les plus difficiles ?
Zoom sur 4 langues qui vont vous donner du fil à retordre !
séjour linguistique adulte
Chinois mandarin : la plus difficile à parler

C’est la langue la plus parlée au monde, avec plus de 1,2 milliard de locuteurs natifs. Elle est très riche en homophones (deux mots différents possédant la même prononciation) et en idiomes, ce qui la rend particulièrement ardue à apprendre. En outre, chaque son peut avoir quatre prononciations distinctes. Ajoutez à cela ses 200 dialectes différents, et vous obtiendrez la langue la plus difficile à apprendre pour un européen.

 

Arabe : la plus difficile à lire

Tout le monde sait que l’arabe se lit de droite à gauche, ce qui n’est pas une mince affaire pour un francophone. Mais saviez-vous que chaque lettre a quatre orthographes différentes en fonction de sa position dans un mot ? Et que les voyelles ne sont pas inclues dans la forme écrite ? Tout ceci fait de l’arable une des langues les plus difficile à traduire !

 

Finnois : la plus complexe à retenir

Cette langue nordique a une grammaire extrêmement complexe et possède jusqu’à 15 déclinaisons différentes. Oubliez les prépositions et les pronoms, le finnois est une langue « agglutinante » qui préfère utiliser des suffixes. Enfin, sachez que les verbes, les noms, les pronoms et les chiffres évoluent en fonction de leur rôle dans une phrase.

 

Hongrois : la plus atypique d’Europe

Le Hongrois est la langue européenne la plus difficile à apprendre car son vocabulaire est sans aucune parenté avec les langues indo-européennes. C'est une langue latine, mais elle présente 35 terminaisons verbales contre 6 en français. Son alphabet de 42 lettres compte 12 voyelles. L'ordre des mots est flexible et de nombreux termes doivent être créés à partir d'autres mots pour donner un sens, ce qui n’est pas du tout aisé pour un français !

Essayez-vous à la prononciation, pour des mots aussi élémentaires que "üdvözöljük!" ("bienvenue!"), "köszönöm" ("merci") et "egészségedre!" ("santé!").

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Politique de confidentialité

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer