Découvrez le dictionnaire des francophones

Le 16 mars dernier, à l’occasion de la semaine de la francophonie, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France a présenté son dictionnaire des francophones.

Qui parle français dans le monde ? Le dernier rapport de l’Observatoire de la langue française, publié en 2018, fait état de 300 millions de locuteurs, répartis sur l'ensemble de la planète. 

Chaque année, le 20 mars est une daté clé pour la francophonie. En effet, ce jour est l'occasion de célébrer sur les cinq continents la Journée internationale de la Francophonie. Cette date fait référence au  20 mars 1970, jour où fut créée à Niamey (Niger) l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir l’Organisation internationale de la Francophonie. 

La création d'un dictionnaire des francophones


En 1635, à la demande du cardinal Richelieu s'achevait le premier "Dictionnaire" de l’Académie. Quelques siècles plus tard, c'est le général de Gaulle qui demandait au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de réaliser le "Trésor de la langue française". Cette année, Emmanuel Macron lance le "Dictionnaire des francophones", un outil inédit et original.
« Chaque utilisateur aura le loisir de proposer des termes ou des expressions, a expliqué Paul de Sinety délégué général à la langue française au ministère de la Culture. Et après avoir été validés par le conseil scientifique que coordonne l’éminent linguiste Bernard Cerquiglini aux côtés duquel travaillent plus de 15 universitaires du monde entier des espaces de la Francophonie, à partir du moment où ces termes ou expressions auront été validés, ils pourront figurer en libre accès dans ce dictionnaire des francophones ».

Ce Dictionnaire des Francophones se présente sous la forme d'une application pour smartphone et tablette, qui propose plus de 500.000 mots et expressions de la francophonie, en provenance de 52 pays et 112 localisations.

Quelques exemples choisis

Nous sommes allés faire un tour sur ce dictionnaire original qui met en lumière la richesse, la diversité, la créativité et l’évolution constante de la langue française.

Voici les perles que vous pourrez y trouver :

  • girafer : en Afrique, c'est copier sur son voisin à l'école
  • soulaison : à la Réunion, c’est l’ivresse
  • techniquer : au Rwanda, c'est trouver une solution avec peu de moyens

On peut également trouver le mot pourriel pour parler du courrier indésirable au Québec,  ou encore pause-carrière pour évoquer un congé sabbatique en Belgique.  

Et si vous avez le temps, allez donc voir ce que signifient les expressions clavardage (Québec), eau à ressort, avoir la bouche sucrée (Côte d’Ivoire) ...


Ce dictionnaire est collaboratif, comme l’a rappelé Roselyne Bachelot, n’hésitez pas à vous connecter pour ajouter des occurrences !

Plus tard, parmi les objets dérivés qui pourront naître autour de ce dictionnaire, une version papier pourrait même être envisagée...

Chômage partiel : formations financées jusqu'à 6000€ par collaborateur
This is default text for notification bar