Le Blurring, ce phénomène à éviter

Télétravail, hyperconnection, comment faire attention au phénomène du blurring ?

réunion téléphone en anglais

7 heures : Devant votre bol de café, vous cliquez machinalement sur vos mails professionnels pour consulter les derniers message reçus.

10h50 : Vous profitez d’une petite pause pour prendre rendez-vous chez le dentiste pour votre fils.

12h00 : Vous continuez de relire votre présentation ppt en mangeant votre salade.

16h15 : Vous faites un tour sur LinkedIn et vous perdez sur le blog de Monceau langues.

21 heures : Un SMS de votre chef ! Vous répondez immédiatement.

Cette journée vous parle ? Vous êtes peut-être victime de blurring.

Le "blurring" est un terme anglais qui se retrouve à nouveau au premier plan, notamment  dans le contexte actuel de généralisation du télétravail. De quoi s'agit-il exactement ?

Le blur, en anglais, c’est le flou : certains connaissent cette technique de maquillage qui consiste à dissimuler et faire disparaitre les imperfections de la peau. En management, il s’agit aussi de camouflage : le blurring renvoie à l’effacement de la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Puisqu’il est question d’interférences, nous pouvons traduire en français par « brouillage professionnel ».

En apparence, le blurring, a tout pour plaire. Un excellent moyen de déculpabiliser les petites pauses prises pour gérer des affaires personnelles, ou ces moments où l’on glisse distraitement sur les réseaux sociaux ou des sites d’achat en ligne puisqu’on se sent en autonomie. Mais il requiert aussi notre vigilance, car cela peut aussi entraîner un report des tâches professionnelles le soir, le week-end ou pendant les congés. Puisqu’on vous fait confiance…Et c’est là que le brouillage professionnel peut se révéler dangereux car il ne permet plus la déconnection propice au ressourcement.


Avec le travail depuis la maison, les salariés en poste à temps partiel sont parmi les plus susceptibles de tomber dans ce « brouillage » des temps de vie, avec une tendance à ne pas établir de frontières claire ni de déconnexion entre les jours travaillés et non travaillés.


A l’heure où la crise sanitaire a généralisé le télétravail pour des millions de salariés, la question de la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle se pose plus que jamais.


La dernière étude menée par le Workmonitor de Randstad insiste sur l’ampleur du phénomène. Plus de la majorité des salariés interrogés (dans 34 pays) sont concernés par les déséquilibres entre vie professionnelle et vie privée, plus précisément par une exigence de disponibilité en dehors de leur temps de travail de la part de leur employeur. La France occupe une position intermédiaire : meilleure que la moyenne mondiale mais pas non plus en avance sur la question. En outre, des disparités non négligeables sont visibles selon l’âge ou le niveau d’études : la population active française n’est pas égale face à la conciliation de la vie privée avec la vie professionnelle.


Certes, le télétravail a pu être perçu comme un privilège à l’arrivée de la crise sanitaire, mais la période compliquée que nous traversons a montré que des inégalités subsistent même au sein des télétravailleurs.  Pour certains foyers cette conversion s’est faite sans encombre, mais de nombreux professionnels aux revenus moins élevés ont rencontré des difficultés. Les employeurs sont de plus en plus vigilants sur ces questions. 

Malgré tout, le télétravail reste toutefois très apprécié des collaborateurs, mais dans une juste mesure. Tout reste une question d’équilibre à retrouver, un défi qu’il faudra relever à l’issue de cette crise.

Comment limiter les effets négatifs du blurring ? Voici quelques pistes !


☕ Mettez en place des rituels pour marquer le début et la fin de votre journée de travail
🗃 Si possible, aménagez-vous un espace qui ne soit consacré qu'à votre travail
🔌 Autorisez-vous la déconnexion digitale ! Et confirmez avec vos managers qu'aucune réponse immédiate n’est attendue lorsqu’un mail est envoyé à des horaires décalés.
📲 Limitez vos notifications à l'essentiel : les notifications professionnnelles pendant vos heures de travail et les notifications personnelles pendant votre temps de vie privée.